self-


self-

self- Élément, de l'angl. self « soi-même ». auto-.

self-
élément, de l'angl. self, qui signifie "soi-même".

⇒SELF-, élém. de compos.
Élém. tiré de l'angl. self « soi-même », de même sens, entrant dans la constr. de subst. empr. à l'angl. ou faits sur le modèle de l'angl. Synon. cour. auto-1.
A. — [Le 2e élém. est un subst. ou une loc. angl. dont la forme peut être la même qu'en fr. ou être francisée] V. self-control, self(-)made(-)man, self-service et aussi:
self-défence, self-defense, subst. masc. ou fém. ,,Art de la défense personnelle`` (PETIOT 1982). Les deux méthodes du noble art de self-defence (La Vie au grand air, 1er avr. 1898, p. 11 ds HÖFLER Anglic. 1982). Exercices d'assouplissement, mouvements spécifiques de karaté, pratique de « self-défense » avec partenaire (Elle, 27 sept. 1976, p. 124, col. 5).
self-government, self-gouvernement, subst. masc. [Dans une collectivité] Système où une grande place est faite à l'autodiscipline. Dans le cadre scolaire, les méthodes à caractère libertaire favorisent le self-gouvernement, l'autonomie des enfants (LAFON 1963). [Dans les prisons] le système du « self-government » offre (...) des ressources intéressantes (...), à la double condition (...) d'être appliqué d'une manière sélective et d'être supervisé par le personnel pénitentiaire (YAM.-KELL. 1970).
self-respect, subst. masc. Respect de soi-même. Un officier (...) était avec sa dame, plein de sérieux, d'importance, et de self-respect (LARBAUD, Journal, 1932, p. 269).
B. — [Le 2e élém. est un subst. fr.] V. self-inductance, self-induction et aussi:
self-affirmation, subst. fém. Affirmation de soi. Les tendances égotistes de l'homme individualisé sont au principe d'une self-affirmation, d'une affirmation de soi (PERROUX, Écon. XXe s., 1964, p. 84).
self-broyage, subst. masc. Opération de réduction dans laquelle les éléments du produit à broyer se fragmentent par percussion et frottements réciproques (d'apr. Encyclop. Sc. Techn. t. 6 1971, p. 81).
self-connaissance, subst. fém. Connaissance de soi-même. Bien observé, fût-ce en un seul point, un phénomène a nécessairement, en vertu de l'unité fondamentale du monde, une valeur et des racines ubiquistes. Où nous conduit cette règle si nous l'appliquons au cas de la « self-connaissance » humaine? (TEILHARD DE CH., Phénom. hum., 1955, p. 52).
self-contrôle, subst. masc. Contrôle effectué par soi-même. Contrôle de la comptabilité-matières. En vue d'assurer le self-contrôle des opérations d'entrées et de sorties, les machines comptables aux modèles multiples sont les auxiliaires précieux d'un magasin de quelque importance (VILLEMER, Organ. industr., 1947, p. 116). V. aussi self-control.
self-distribution, subst. fém. Synon. de auto-distribution (s.v. auto-1 A). À la différence des feed back ou des self-distributions physiques, les feed back et self-régulations psychologiques et axiologiques ne peuvent se concevoir que si on les plonge dans une « dimension » non géométrique, dont les propriétés sont irréductibles aux propriétés de l'espace physique (RUYER, Cybern., 1954, p. 106).
self-luminosité, subst. fém. Luminosité qu'un corps émet lui-même. Les échantillons refroidis, cependant, ne montrent pas de « self-luminosité » (Le Radium, 1905, p. 322).
self-régulation, subst. fém. Synon. de auto(-)régulation. V. supra self-distribution ex. de Ruyer.
REM. Self, subst. masc. Personnalité de l'individu dans sa forme biologique et psychologique (d'apr. FEDIDA 1974). Le self diffère du moi de la théorie psychanalytique du fait que (...) le self se rapporte au sujet tel qu'il se ressent, qu'il se vit, tandis que le moi se rapporte à sa personnalité en tant que structure à propos de laquelle on peut faire des généralisations impersonnelles (RYCR. 1972). La distinction entre le self et le non-self tend à s'abolir complètement au niveau moléculaire. Cette annihilation de l'opposition entre le moi et le non-moi est fondamentale dans la dynamique biologique (Le Sauvage, 1er janv. 1977, p. 77, col. 2). V. aussi self (s.v. self-inductance, self-induction, self-service).
Prononc. et Orth.:[]. Prop. CATACH-GOLF. Orth. Lexicogr. 1971, p. 299: selfinductance, selfservice, etc. Bbg. BONNAFOUS (S.). La Désignation socio-pol. en France de 1879 à 1914. Saint-Cloud, 1983, p. 44. — GALL. 1955, p. 293. — QUEM. DDL t. 3, 5, 10, 14, 18, 21, 26, 31.

self-
Élément, de l'angl. self « soi-même ». Auto-.
REM. Outre les comp. traités ci-dessous, on rencontre un certain nombre d'anglicismes en self-, parfois directement formés en anglais :
0 (…) Cyrus Smith n'ayant à sa disposition ni cardeuses, ni peigneuses, ni lisseuses, ni étireuses, ni retordeuses, ni « mule-jenny », ni « self-acting » pour filer la laine (…).
J. Verne, l'Île mystérieuse, t. II, p. 449 (1874).
REM. Le mot est attesté en 1867 (D. D. L.).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Self — Self, n.; pl. {Selves}. 1. The individual as the object of his own reflective consciousness; the man viewed by his own cognition as the subject of all his mental phenomena, the agent in his own activities, the subject of his own feelings, and the …   The Collaborative International Dictionary of English

  • self — self, the self In sociology, the concept of self is most frequently held to derive from the philosophies of Charles Horton Cooley , William James , and George Herbert Mead , and is the foundation of symbolic interactionism . It highlights the… …   Dictionary of sociology

  • self — /self/, n., pl. selves, adj., pron., pl. selves, v. n. 1. a person or thing referred to with respect to complete individuality: one s own self. 2. a person s nature, character, etc.: his better self. 3. personal interest. 4. Philos. a …   Universalium

  • self — self; self·dom; self·hood; self·ish·ness; self·ism; self·ist; self·less; self·ness; self·same·ness; thy·self; un·self; do it your·self; do it your·self·er; non·self; it·self; self·ish; self·ward; self·ish·ly; self·ward·ness; self·wards; …   English syllables

  • Self — объектно ориентированный, прототипный язык программирования, который задумывался как развитие языка Smalltalk. Разрабатывался в лаборатории Xerox PARC, а потом в Стэндфордском университете. Это была экспериментальная разработка, целью которой… …   Википедия

  • self — W3S2 [self] n plural selves [selvz] [: Old English;] 1.) [C usually singular] the type of person you are, your character, your typical behaviour etc sb s usual/normal self ▪ Sid was not his usual smiling self. be/look/feel (like) your old self… …   Dictionary of contemporary English

  • self — W3S2 [self] n plural selves [selvz] [: Old English;] 1.) [C usually singular] the type of person you are, your character, your typical behaviour etc sb s usual/normal self ▪ Sid was not his usual smiling self. be/look/feel (like) your old self… …   Dictionary of contemporary English

  • self — [ self ] (plural selves [ selvz ] ) noun *** count or uncount who you are and what you think and feel, especially the conscious feeling of being separate and different from other people: sense of self: Young babies do not have a fully developed… …   Usage of the words and phrases in modern English

  • self- — is a highly productive prefix forming compounds of various types, in most of which self acts as the object on which the action or attribute signified by the second element operates, e.g. self betrayal (= betrayal of oneself), self awareness (=… …   Modern English usage

  • self- — [self] [ME < OE < self: see SELF] prefix 1. of oneself or itself: refers to the direct object of the implied transitive verb [self love, self restraint] 2. by oneself or itself: refers to the subject of the implied verb [self acting] 3. in …   English World dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.